Et sinon, tu la nourris ? #épisode2

//Et sinon, tu la nourris ? #épisode2

La semaine dernière, c’était la semaine mondiale de l’allaitement maternel (#SMAM) en France. (oui parce qu’il y en a aussi une en août, j’ai pas trop compris)

Pour l’occasion, j’ai eu envie de vous faire un petit article sur le sujet, pour vous parler de mon allaitement version Mélodie ! Hé oui, je vous avais déjà fait un article sur l’allaitement de Manon « Et sinon tu la nourris ? »

Hé ben Mélodie aussi, je la nourris 🙂 La question était pour moi évidente, j’ai allaité ma grande, j’allais allaiter ma petite. Je n’ai même pas prévu de biberons ou de lait infantile en back-up, tellement je voulais que cet allaitement marche aussi bien que celui de sa soeur. Et c’est ce qu’il s’est passé 🙂

J’ai la chance d’avoir un allaitement qui s’est toujours plutôt bien passé. Je n’ai jamais eu besoin d’accessoires ou jamais de soucis particuliers.

Pour Mélodie, j’ai investi dans des coquillages d’allaitement sur les conseils de ma sage femme et de diverses copines et blogueuses qui ne juraient que par ça. J’avoue pour un allaitement d’été caniculaire, c’était plutôt pas mal pour commencer, car ça fait toujours une sensation de froid quand on les applique. Ça permet un pansement naturel au lait maternel, parfait pour cicatriser si besoin, sans passer par des pommades pleines de cochonneries. Mais finalement, ben j’ai vite arrêté, car je n’en avais pas vraiment besoin une fois l’allaitement bien en place.

J’ai la chance d’avoir un bébé qui fait des tétées relativement courtes depuis toute petite. La tétée la plus longue, finalement, c’est celle du soir avant le dodo, où là elle peut aller jusqu’à presque une heure, mais c’est surtout depuis qu’elle a les dents qui la travaillent, généralement c’est plutôt de l’ordre du quart d’heure.

En nombre de tétées, autant pour Manon, ça n’était pas vraiment à la demande, car elle s’était assez vite réglée, autant Mélodie, en plein été caniculaire, je ne comptais évidemment pas les tétées, mais elle arrivait quand même à espacer pas mal je trouve.

Récemment, on est passées à 4 tétées par jour, en gros 7h45/12h/16h/20h. Parfait me direz-vous ? A part que du coup, ben ma lactation a baissée, j’avais l’impression de ne pas avoir assez de lait pour nourrir correctement ma fille. C’est arrivé en plein retour de couches également, donc je ne sais pas trop ce qui en a été la cause. Toujours est-il que c’est là qu’on a commencé les vitamines d’allaitement, les infusions également, l’homéopathie, bien s’hydrater, bien la regarder pendant l’allaitement pour l’imprégnation hormonale (et non surfer sur les réseaux sociaux depuis mon portable…) Et tout est rentré rapidement dans l’ordre, ouf !

Contrairement à sa sœur, qui posait même sa main sur mon sein pour que je ne parte pas, Mélodie ne me regarde quasiment jamais quand elle boit, comme si elle était concentrée sur ce qu’elle faisait, ça fait bizarre, j’aimais bien le regard plongé dans le mien, mais bon c’est comme ça.

Le principal, c’est qu’elle soit en bonne santé, qu’elle ait plein plis sur ses petits cuissots, c’est qu’elle mange bien à la cantine ma Demoiselle 🙂 (Quand je dis ça, Manon me répond, « mais non, elle mange pas à la cantine, ça c’est moi, elle, elle boit le titi de Maman » ^^)

Bref, voilà ma petite expérience concernant cette nouvelle aventure, ça me fait bizarre de me dire que c’est sûrement mon dernier allaitement, c’était mes moments rien qu’à moi avec mes filles quand même.

Mélodie a 3 mois et 21 jours quand j’écris cet article. Je pense que l’on commencera la diversification alimentaire d’ici 1 mois environ, d’ici là on verra peut-être pour lui proposer quelques biberons, toujours de mon lait pour commencer, puis de lait artificiel, pour me permettre de m’éloigner parfois plus d’une heure de ma fille, en gardant quelques tétées si je peux quand même, jusqu’à ce qu’elle décide comme sa soeur qu’elle n’en a plus besoin. Le temps m’échappe…

Un petit conseil pour les futures mamans, si vous avez vraiment envie d’allaiter, insistez, les débuts ne sont pas toujours roses comme on pourrait le laisser penser (Mélodie mettait parfois un temps fou à réussir à se mettre à téter, c’était insupportable, surtout la nuit), ça peut même faire un peu mal au début, le corps n’a pas l’habitude, mais si on le veut vraiment, qu’on s’en donne les moyens, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.

Je ne parle évidemment pas des cas particuliers comme la prématurité, le RGO, etc, je parle des cas sans problème majeur. Et si vous ne voulez pas allaiter, c’est VOTRE choix, personne ne peut vous juger là dessus, ça demande quand même de l’investissement, du temps, ça peut être contraignant, donc il ne faut pas se forcer, ça ne serait bénéfique pour personne. Je suis pro allaitement, je ne m’en cache pas, vous l’aurez compris je pense, mais je pense quand même qu’il vaut mieux un bib’ donné avec plaisir qu’un sein donné sous la contrainte, c’est une question de bon sens, c’est très personnel comme choix 🙂

Mam’ allaitantes ou biberonnantes, profitez bien de vos petits bouts de vous, le temps passe trop vite, encore plus pour un second enfant je trouve, ces moments sont précieux !

By | 2018-10-22T08:59:39+00:00 octobre 22nd, 2018|Stephopoulette|2 Comments

2 Commentaires

  1. Madeleine 25 octobre 2018 à 23:36 ␣- Répondre

    Je n’ai qu’un mot: Splendide! 🙂

Laisser un commentaire